Test et avis télescope celestron travel scope 70

Le télescope Celestron TravelScope est vendu à la fois comme un télescope astronomique et une lunette terrestre d’observation. Commercialisé moins de 150€ vaut-il pour autant le coup ?
Voyons cela ensemble dans cet article.

avril 16, 2024 12:09 pm
    • OPTIQUE SUPÉRIEURE : le Celestron 70mm Travel Scope est doté d'une optique de qualité en verre traité, d'un objectif de 70 mm, d'une monture légère et d'un sac à dos personnalisé pour le transporter ; sa qualité est inégalée par
  • Présentation du Télescope TravelScope 50 OTA

    Le Celestron TravelScope 70 est un réfracteur achromatique de 70mm f/5.7. En raison de ce rapport focal court, la lunette affiche beaucoup d’aberration chromatique (fausse couleur) sur les objets brillants – en fait, plus qu’elle ne devrait. Celestron a fait de grosses économies sur l’objectif, qui semble utiliser du verre de mauvaise qualité et être fabriqué selon des normes plutôt médiocres.

    La lunette peine à fournir des images nettes à 40x. Le pare-brise en plastique de la lunette est si court qu’il est pratiquement inutile, et l’intérieur de celui-ci ainsi que le tube sont brillants, ce qui cause des problèmes d’éblouissement et de réflexion. Le tube semble également avoir peu, voire pas du tout, de déflecteurs internes pour arrêter les éblouissements et les réflexions.

    J’ai testé le TravelScope 50 OTA

    Les accessoires sont-ils de bonne qualité ?

    Le viseur fourni est un 5×24 en plastique. Ces 5×24 ont une lentille d’objectif en plastique simple, un diaphragme pour contrôler les aberrations qui en résultent et rendent l’image inutilement faible, et un oculaire avec un champ de vision semblable à celui d’une paille.

    Il est moins efficace que ces télescopes pirates destinés aux petits enfants. Non seulement le viseur est inutile, mais il est aussi complétement inutile, car le grand champ de la lunette à faible puissance signifie qu’elle n’a pas vraiment besoin d’un viseur. Il agit essentiellement comme son propre viseur.

    La diagonale de redressement de 45 degrés incluse n’est pas seulement inconfortable à utiliser pour un télescope astronomique, elle est aussi de qualité extrêmement faible. L’ensemble du corps et du boîtier est en plastique, tout comme le barillet permettant de l’insérer dans le tube de traction du viseur. Le prisme semble également être en plastique.

    Le Travelscope 70 est livré avec des oculaires Kellner de 20 mm et 10 mm, fournissant respectivement 20x et 40x. La construction des deux est en grande partie métallique, le champ de vision est décent et les images raisonnablement nettes, bien qu’elles ne soient pas aussi bonnes qu’un Plossl décent ou un oculaire à grand champ. Cependant, le choix des longueurs focales était pauvre de la part de Celestron. Le Kellner de 20 mm offre un peu trop de puissance à la lunette pour un balayage à faible puissance, tandis que le 10 mm, bien que de qualité décente, offre un grossissement trop important pour les optiques de mauvaise qualité de la lunette.

    Que vaut le trépied ?

    Le trépied du Travelscope 70 n’est guère plus qu’un minuscule trépied d’appareil photo, principalement en plastique, vendu pour les petits appareils photo numériques et autres appareils de ce genre, ce qui n’est pas vraiment une monture adaptée à un véritable télescope astronomique.

    Il souffre de problèmes d’équilibre en fonction de l’endroit où le télescope est pointé en altitude, mais le problème le plus grave est qu’il est trop petit. Avec les pieds complètement rétractés (et donc uniquement utilisables sur une table), il n’est pas des plus stables. Avec les pieds étendus, le trépied a la stabilité d’une nouille mouillée et vibre sensiblement pour un œil non averti, produisant des images tremblantes gênantes, même aux plus faibles grossissements.

    Que peut-on voir avec le Celestron Travelscope 70 ?

    En tant que lunette d’approche, le Celestron TravelScope 70 fonctionne. Il peut être utilisé dans un stand de tir ou pour l’observation occasionnelle des oiseaux. Le trépied est suffisamment stable lorsqu’il est pointé horizontalement, et l’optique est suffisamment nette avec l’oculaire de faible puissance pour que les vues aient une certaine valeur, et le fait de viser le télescope en regardant vers le bas du tube fonctionne assez bien.

    L’utilisation astronomique est une autre histoire. Le trépied refuse de rester en place lorsque le télescope est pointé au-dessus de l’horizon, et il bascule constamment vers le bas ou vers le haut à moins que l’axe d’altitude ne soit verrouillé, ce qui empêche toute sorte de pointage fin. Et à 40x avec l’oculaire de 10 mm, l’image est floue et éblouissante. La Lune est belle, les lunes de Jupiter sont visibles, vous pouvez dire que Saturne a des anneaux et que Vénus a une phase, et quelques-uns des objets les plus brillants du ciel profond sont reconnaissables – à condition que vous puissiez rester pointé dessus et que vous ne vous cassiez pas le cou en essayant de les voir avec la diagonale du prisme redresseur. N’attendez pas grand-chose d’autre.

    FAQ

    Télescope le plus puissant ?

    Le télescope le plus puissant actuellement en service est le Télescope spatial Hubble. Lancé en 1990, il a révolutionné notre compréhension de l'univers grâce à ses images nettes et détaillées.

    Il a permis aux astronomes d'observer des galaxies lointaines, des planètes extrasolaires et même de cartographier certains recoins du cosmos. Cependant, de nouveaux télescopes comme le James Webb Space Telescope promettent d'être encore plus puissants dans les années à venir.

    Celestron travel scope 50 portable telescope ?

    Le Celestron Travel Scope 50 est un télescope portable idéal pour les amateurs d'astronomie en déplacement. Avec son design compact et léger, il offre une portabilité maximale tout en offrant des performances optiques de haute qualité.

    Son objectif de 50 mm permet une observation claire et détaillée des objets célestes, tandis que sa monture azimutale facilite le pointage précis. Que ce soit pour l'observation des étoiles ou la prise de vue terrestre, le Celestron Travel Scope 50 est un choix parfait pour les passionnés d'astronomie en voyage.

    Comment choisir un telescope ?

    Pour choisir un télescope, il est important de prendre en compte plusieurs critères. Tout d'abord, déterminez l'utilisation que vous souhaitez en faire : observation du ciel profond, observation planétaire ou astrophotographie.

    Ensuite, considérez le diamètre de l'objectif qui influencera la luminosité et la netteté des images. Pensez également au poids et à la portabilité du télescope si vous comptez le transporter souvent. Enfin, renseignez-vous sur les accessoires inclus tels que les oculaires ou les montures pour choisir celui qui correspondra le mieux à vos besoins et à votre budget.

    Travel scope 70 telescope ?

    Le Travel Scope 70 est un télescope portable qui vous permettra d'explorer les merveilles de l'univers. Avec son diamètre de 70 mm, il offre une bonne résolution et une grande luminosité pour observer les étoiles, la lune et même certains planètes.

    De plus, sa conception compacte en fait un compagnon idéal pour les voyages. Que vous soyez débutant ou astronome confirmé, le Travel Scope 70 saura satisfaire votre curiosité astronomique.

    Mon avis sur le télescope Celestron Travelscope 70

    Avantages
    • Oculaires décents
    • Tient dans un sac à dos
    • Fonctionne bien
    Inconvénients
    • Qualité d’optique moyenne
    • Beaucoup de plastique
    Https://montelescope fr/celestron-travel-scope-70/